Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Beaucoup de questions sont posées à propos de la spiritualité, de Dieu, de l’âme et du but de l’existence. Beaucoup de réponses sont données qui ne font que poser encore plus de questions.

Texte de sri hans Yoganand ji sur la spiritualité, la vérité, La Voie, les questions et les réponses.
Pourquoi tant de questions ? Quand il n'y a qu'une réponse

 

 

Les mots en bleu sont des liens menant à des textes explicatifs.

Pour les ouvrir faites un clic droit dessus et choisissez :

''ouvrir le lien dans un nouvel onglet ''

 

 

Le blog où se trouvent les satsang est ici

 

 

 

 

 

 

Beaucoup de questions sont posées à propos de la spiritualité, de Dieu, de l’âme et du but de l’existence. Beaucoup de réponses sont données qui ne font que poser encore plus de questions. Certains se posent des questions compliquées et désirent recevoir des réponses qui soient à cette mesure : compliquées. « Mieux vaut une bonne réponse que mille questions. Laisse la réponse éteindre tes questions.» (Bhaktimàrga 2-1-11)

 

 

 

La vérité,

un trésor caché

 

 

 

La vérité, car il en existe une vérité universelle, est un trésor caché par le brouillard d’une infinité de réponses. Ces réponses ont le mérite de satisfaire l’amateur de complications qui s’active au fond de nous. Le chercheur de vérité ressemble à ce patient, qui se rend chez son médecin et se plaint d’une fatigue importante. Le médecin, ne relevant aucun signe de maladie et apprenant que le patient se couche chaque nuit à deux heures, pour se lever à six, lui prescrit de se coucher plus tôt. Le patient ressort frustré de la consultation. Il s’en va chez un autre médecin qui lui fait une longue ordonnance et l’adresse à un laboratoire aux fins d’analyses. Le patient ressort satisfait et plein d’admiration pour ce médecin.

 

 

 

Chercheur

et choses compliquées

 

 

 

Le chercheur de vérité aime les choses compliquées au sujet de la spiritualité. Il n’y voit que pièces secrètes, découvertes après un chemin semé d’embûches, où recevoir des révélations réservées aux élus : Indiana Jones à la recherche de l’âme perdue ! Il parle de chakras, d’astral, de réincarnation, d’esprits, d’entités, de symboles hermétiques, de prophéties apocalyptiques, de sens cachés et il interprète les écrits sacrés selon ses propres concepts. Il tord la simple vérité jusqu’à ce qu’elle soit assez complexe pour entrer dans le concept qu’il s’est forgé de toutes pièces.

 

 

Le chercheur attend parfois un maître spirituel, qui devra ressembler à l’idée qu’il s'en fait. Pour les femmes, ce maître devra être une femme, pour un homme, ce sera un homme, mais il (ou elle) devra sourire tout le temps, être d’un calme inaltérable, marchant en ce monde sans en faire partie. Il ou elle devra mépriser l’argent et se déplacer partout par la seule force de la Grâce divine, dont il, ou elle serait le, ou la représentant (e).

 

 

« Le guide ne se doit pas de correspondre

à l’image que tu as d’un guide. »

 

Bhaktimàrga 3-1-33

 

 

« Quand un esprit sage connaît l'Unité,

il veut y rester tout le temps.

Un esprit moyen n'y montre aucune constance.

L'esprit superficiel se moque de La Voie,

s'il en était autrement,

elle ne serait pas La Voie. »

 

Lao-Tseu, Tao-Te-King, extrait 2 :41

 

 

« Mon enseignement

est facile à comprendre et à pratiquer.

Pourtant, peu cherchent à le comprendre

et à le pratiquer.

Mon enseignement a de profondes racines,

mes actes ont une règle ancienne.

Les hommes ne comprennent pas,

c’est pourquoi ils ne prêtent

aucune attention à mon enseignement.

Rares sont ceux qui m’entendent

et privilégiés sont ceux qui me suivent.

C’est pourquoi le Sage,

sous son apparence banale,

cache un véritable trésor,

Un trésor de jade. »

 

Lao-Tseu, Tao-Te-King 2 :70

 

 

Quand le chercheur le rencontrera, ce maître qu’il attend, son aura sera si brillante qu’il saura tout de suite que c’est lui. C’est le fantasme du chercheur. D’autres fois le chercheur refuse l’idée même de guide, affirmant que la vérité est en lui et qu’il n’a besoin de personne pour la trouver. Plus le culte de l’ego* devient fort et moins l’idée d’un guide charme les chercheurs. Ou alors ce sera un guide qui n’existe plus, qui sera mort depuis longtemps, un guide ascensionné, un qui ne peut plus parler, ni contredire personne.

 

*L'ego qui est, en fait, le faux-ego.

 

 

 

La lettre d’Edgard Poe

 

 

 

La vérité est comme cette lettre du roman d’Edgard Poe, que tout le monde recherche et que personne ne voit parce qu’elle est simplement affichée au beau milieu du mur du bureau. Le plus difficile n’est pas la vérité, le plus difficile est de retirer le voile de confusion qui masque le regard, empêchant de voir ce qui crève les yeux. La Révélation donnée sur La Voie, qui est une sorte d’initiation où sont révélées des techniques de méditation, demande deux heures, la préparation à la Révélation demande plus longtemps à cause de ça, juste pour défaire un peu les nœuds.

 

 

 

 

 

e.mail de contact : lavoie.eu@gmail.com

Le blog des satsang

 

Avec un smartphone ou certaines tablettes, ce blog est moins confortable. Si vous le pouvez, visitez-le à partir d'un ordinateur.

 

Tag(s) : #spiritualité, #lavoie, #questions, #réponses, #vérité, #chercheur, #HansYoganand
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :