sois-en-moi,lavoie,spiritualite

Quand on a lu tous les commandements de Dieu selon les différentes religions on en perd son latin : tant de commandements et si peu d’effets ! Tu ne tueras point et pourtant on tue au nom de Dieu et toutes ces sortes d’aberrations, d’aveuglements. La Voie nous apprend une chose essentielle, c’est que si Dieu avait été une personne, s’il avait disposé d’un appareil phonatoire le rendant capable de parler avec des mots d’humain, le seul commandement qu’il aurait donné aurait été celui-ci :

 –

« Sois en Moi »

 –

C’est possible d’être « en-Lui », c’est à dire conscient de Lui. Maintenant, si le mot « Dieu » vous chagrine, je vous propose les mots « Tao » et « L’Un ». Il est possible d’être conscient du Tao, de L’Un, en plaçant son attention, sa conscience au bon endroit et de la bonne façon. C’est tout le propos de La Voie, de sa pratique. Quand vous faites ça vous en ressortez plein des vertus de Son amour.

Le mot vertu, ici, ne parle pas des valeurs morales mais des « pouvoirs », des « propriétés » de L’Unité, du Tao. Par exemple la vertu du thé est de vous tenir éveillé, la vertu de l’eau est de mouiller et de vous hydrater. Être plein des vertus de L’Unité (de Dieu) c’est être plein de son énergie, de son harmonie, de son amour, plein de Sa vie. Voici un extrait de paroles attribuées au Christ, parlant des dix commandements que Moïse aurait reçu, qui me semble convenir à vous éclairer sur le propos d’aujourd’hui:

 – 

Moïse dit au Seigneur: « Mon cœur est rempli de tristesse car mon peuple court à sa perte. En fait, ce sont gens sans discernement, incapables de comprendre Tes commandements. Ils sont comme de petits enfants qui ne peuvent comprendre les paroles de leur  père. »

 –

« Permets, Seigneur, que je leur donne d’autres lois afin qu’ils ne périssent pas. S’ils ne peuvent être avec Toi, Seigneur, fais en sorte qu’ils ne  soient pas contre Toi ; de cette façon, ils pourront se maintenir eux-mêmes jusqu’à ce que le temps soit venu où ils seront mûrs pour Tes paroles et où Tes lois pourront leur être révélées. »

 –

Alors Moïse brisa les deux tables de pierre sur lesquelles les dix commandements étaient gravés et il leur donna, en lieu et place, dix fois dix commandements. Or, de ces dix fois dix, les Scribes et les Pharisiens en ont fait cent fois dix et ils ont chargé vos épaules de fardeaux insupportables, fardeaux qu’ils sont incapables eux-mêmes de porter. »

 –

Jésus dit: « Je vous le dis, en Vérité, si vos ancêtres avaient été capables de suivre les dix commandements de Dieu, Moïse n’aurait pas eu besoin de donner ces dix fois dix commandements. »

 –

« En fait, plus les commandements sont près de Dieu et moins vous avez besoin qu’ils soient nombreux, mais plus ils sont éloignés de Dieu et plus ils deviennent nombreux. Voilà pourquoi les lois des Pharisiens et des Scribes sont innombrables: les lois du Fils de l’Homme sont au nombre de sept, celles des anges sont de trois et celle de Dieu se réduit à une. »

 –

Les autres de répondre: « Nous suivons tous les lois de Moïse, c’est lui qui nous a donné la Loi telle qu’elle est consignée dans nos Saintes Écritures. »

 –

Jésus répondit: « Ne cherchez pas la loi dans vos Écritures, car la loi est vie alors que l’Écriture est mort. Je vous le dis en Vérité, Moïse n’a pas reçu de Dieu ses lois par l’Écriture, mais par la parole vivante. La Loi est une parole de vie, proférée par le Dieu de vie, transmise à des prophètes vivants pour des hommes vivants. »

 –

« Dans toute chose qui a vie se trouve écrite la Loi. Vous la trouverez dans l’herbe, dans l’arbre, dans la rivière, dans la montagne, dans les oiseaux du ciel, dans les poissons des lacs et des mers, mais cherchez-la surtout en vous-mêmes. Car je vous le dis, en vérité, toutes les chose qui sont douées de vie sont plus près de Dieu que les écrits qui sont privés de vie. »

 –

« Dieu a ainsi fait la vie et toutes les choses vivantes de façon qu’elles enseignent à l’homme les lois du vrai Dieu. Dieu n’a pas écrit ses lois en des pages de livres, mais dans votre souffle, dans votre sang, dans vos os, dans votre chair, dans vos entrailles, dans vos yeux, dans vos oreilles et dans chacune des parties les plus intimes de votre corps. »

 –

« Elles sont présentes dans l’air, dans l’eau, dans la terre, dans les plantes, dans les rayons du soleil, dans les profondeurs et dans les hauteurs. Toutes ces choses vous parlent afin que vous puissiez comprendre la parole et la volonté du Dieu vivant. Malheureusement, vous avez fermé les yeux pour ne rien voir et vous vous êtes bouché les oreilles pour ne rien entendre. »

 –

« Je vous le dis, en Vérité, l’Écriture est l’œuvre de l’homme, tandis que la vie et tous ses hôtes sont œuvre de notre Dieu. Pourquoi ne prêtez-vous pas l’oreille aux paroles de Dieu qui sont écrites dans ses œuvres? Et pourquoi étudiez-vous les Écritures dont la lettre est morte, étant œuvre de la main des hommes? »

 –

Les écoutants demandèrent alors : « Comment pourrions-nous lire les lois de Dieu ailleurs que dans les Écritures? Où sont-elles donc écrites? Lis-les pour nous là où Tu les vois, car nous ne connaissons pas d’autres Écritures que celles dont nous avons héritées de nos ancêtres. Enseigne-nous les lois dont tu parles, afin qu’après les voir entendues, nous puissions être guéris et justifiés. »

 –

Jésus dit: « Vous ne pouvez comprendre les paroles de vie, parce que vous êtes dans la mort. Les ténèbres obscurcissent vos yeux et vos oreilles sont atteintes de surdité. Cependant, je vous le dis, il ne vous est d’aucun profit d’avoir les yeux fixés sur des Écritures dont la lettre est morte, si, par vos actions, vous donnez un démenti à Celui qui vous a donné les Écritures. »

 –

« Si vous voulez que la parole du Dieu vivant et sa puissance arrivent à vous pénétrer, ne souillez ni votre corps ni votre esprit. Car le corps est le temple de l’Esprit, le temple de Dieu. C’est pourquoi vous devez purifier le temple afin que le Seigneur du Temple puisse y prendre sa demeure et y occuper une place digne de lui. »

 –

« Je suis envoyé par le Père afin de faire briller devant vous la Lumière de vie. La Lumière s’éclaire elle-même et dissipe les ténèbres, tandis que les ténèbres se connaissent seules et ignorent la Lumière. »

Tiré de l’évangile de Jean ( par Edmond Székely) ouvrage très controversé, ce qui ne change rien à sa fonction d’illustration à propos des commandements.

 – 

Je veux mettre l’accent sur cette phrase : « Voilà pourquoi les lois des Pharisiens et des Scribes sont innombrables: les lois du Fils de l’Homme sont au nombre de sept, celles des anges sont de trois et celle de Dieu se réduit à une. » Ces trois commandements ça ne vous dit rien ?

 –

L’ensemble des pratiques quotidiennes de La Voie est constitué de trois choses, que l’on a nommé les trois piliers,  ces choses sont la méditation assise, la méditation en action (Le service) et le partage de son expérience (le satsang). Le mot ange, dans ce texte, désigne les éveillés, vous savez, ces êtres humains comme les autres, à ceci près qu’ils ont eu l’éveil, après avoir connu une expérience de méditation particulièrement profonde. Bouddha est l’éveillé le plus connu dans le monde. Les adorateurs de Bouddha l’ont transformé en Dieu. Mais c’est une autre histoire. Pour nous le Christ était aussi un éveillé.  La loi unique de Dieu, quelle serait-elle, selon vous ?

 –

« SOIS EN MOI »

 – 

Voilà ce qu’est LE commandement, la loi de Dieu. C’est le « Saint-Nom » ou « Verbe »ou encore « Vertu du Tao », qui ne sont que des mots maladroits pour dire cette force de Dieu, de L’Un, du Tao en action dans la vie de tous les êtres vivants et son commandement est d’y rester en conscience.

 – 

Va au Royaume intérieur et reste dans la plus parfaite paix

Bhaktimàrga 1-3-18

Ce Royaume est un mot pour dire cette « dimension » intérieure, cet état de conscience où arrive celui, celle qui s’abandonne à la pleine conscience de l’Unité. La Voie vous donne les moyens, la technique pour aller en ce sens.