meditation,lavoie,spiritualite

Qu’est-ce que la méditation ? Quand on parle de La Voie on parle aussi de méditation. Méditer c’est s’unir, se réunir. S’unir, se réunir c’est le contraire de se désunir, autrement dit, de se disperser. Nous avons une infinité d’occasions de nous disperser chaque jour, mais est-ce que c’est grave ? Voyez pour vous. Il n’y a pas de dogmes à ce propos. Pourtant, si vous me demandiez mon avis, je vous dirais qu’il est mieux de pouvoir se réunir à volonté, je vous dirais aussi que la désunion, de se disperser ça engendre de la confusion, et que la confusion mène à la souffrance.

La méditation est le moyen d’éviter la souffrance

Yogasûtra livre 2, aphorisme 11

Il existe de nombreuses façons de méditer. Pour certains la méditation est une réflexion intellectuelle, pour d’autres c’est autre chose. La méditation, comme elle est comprise sur La Voie, sert à se réinitialiser pour retrouver ce pôle de stabilité qui est en soi afin de prendre un certain recul vis à vis du tourbillon mental.

J’ai déjà entendu dire que « La méditation commence là où cesse la pensée ». Mais la pensée ne cesse jamais. Ce que nous pouvons faire c’est de ne pas nous focaliser dessus, de l’ignorer jusqu’au point où elle paraît ne plus exister. Elle existe toujours mais on ne la perçoit plus.

Ceci pour les méditations profondes, mais toutes les méditations ne le sont pas. Il faut réunir une telle quantité de facteurs favorisants pour avoir des méditations profondes ! Être en bonne santé, reposé, dans un environnement sain et silencieux etc. Il est demandé aussi d’avoir une bonne posture intérieure, faite de simplicité, d’humilité, de soif, de lâcher-prise etc.

Mais la méditation n’est pas seulement la méditation profonde, il y a la phase de concentration du début, quand on travaille à rester totalement immobile, que l’on se concentre sur la technique de méditation et que l’on fait des allers-retours entre la focalisation et les pensées…cette phase est nommée Dhàrana, dans le traité du yoga (yogasûtra). Cette phase n’est pas parfaite mais c’est tout de même de la méditation. Il vaut mieux une mauvaise méditation que pas de méditation du tout !

– 

La conscience profonde

Ce que recherchent beaucoup de méditants réguliers c’est l’approfondissement de leur conscience. Il faut bien ne plus être perturbé par les pensées, les sensations si on veut plonger dans la conscience profonde, alors…comment faire ? Il s’agit de mettre son attention ailleurs que dans ses pensées. Certains yogi ou dévots se servent de supports extérieurs comme les mantras, la prière, l’oraison, les mandalas, la lumière d’une bougie, un fichier audio décontractant etc.

Il faut bien avouer que le plus souvent ce que les gens nomment méditation est, en fait, de la sophrologie mais bon, tant que c’est bon pour eux ! Le but de la méditation, selon La Voie, est de laisser émerger la béatitude qui est en soi. La Révélation des techniques de méditation de La Voie et la pratique quotidienne des trois piliers qui la composent permettent d’y arriver en donnant des supports intérieurs à la méditation. Il ne s’agit pas de mantras ni de postures du corps, pas même du prànàyàma comme il est enseigné en général.

Je ne peux pas vous en dire plus car les techniques ne se révèlent pas à la légère, ceci afin qu’elles ne soient pas pratiquées d’une mauvaise façon, ce qui pourrait engendrer plus de confusion qu’autre chose. C’est pourquoi ces techniques sont montrées, expliquées de vive voix à chacun des aspirants à leur pratique.

La pensée n’est pas une ennemie, mais elle doit rester sous le contrôle de son utilisateur, l’âme. Je dis âme pour simplifier. Il y a aussi la question de l’identification : croire ou de ne pas croire que l’on est ce que l’on pense. Vous n’êtes pas vos pensées ni vos sentiments.

– 

Vous êtes la conscience ou âme

Vous êtes votre conscience. Évidemment ceux qui nient la prééminence de l’âme ne comprendront pas cette notion. Normal : ils ne croient que dans leur cerveau, or le cerveau ne peut comprendre que ce qui est dans son plan, celui des phénomènes, des connaissances et de la logique.

C’est pourquoi la physique quantique est si difficile à comprendre, même pour les physiciens. Les plus engagés dans cette discipline scientifique en arrivent tous à Dieu. Sans Dieu rien ne s’explique au bout du bout des explications. Le suprême mathématicien, inventeur de l’équation originelle, primordiale qui régit tout est Dieu, même si ce mot vous déplaît. Vous pouvez dire Tao, à la place, si ça vous chante, ou L’Un, ça ne changera rien.

Mais La Voie n’est pas faite que de la méditation assise, elle est faite aussi de méditation en action et encore d’autres choses. La Voie peut ainsi vous permettre, si vous le voulez, de garder la maîtrise de votre mental du lever au coucher et, ainsi, d’approfondir votre conscience. Vivre en toute conscience ne s’improvise pas !

Poursuivre cette Méditation dans l’action aide à rester en paix

Yogasûtra, livre1, aphorisme 35