mort,lumiere,lavoie,spiritualite,spirituality

Réussir sa vie c’est y avoir fait ce pour quoi elle vous a été donnée. La vie, la vôtre, celle de tous les êtres humains comme celle de toutes les créatures vivantes, a une raison d’être:  Vous avez quelque chose de précis à faire durant ce temps.

 –

Les deux choses les plus importantes de la vie sont la naissance et la mort. La naissance ne dépend pas de vous, elle vous est donnée, la mort non plus. La naissance vous ne pouvez pas la rater mais la mort si. Vous pouvez rater votre mort ou la réussir. Le but de la vie est d’apprendre à mourir, d’apprendre à réussir sa mort. Tant que vous ne réussissez pas votre mort vous revenez vivre.

Réussir sa vie

c’est réussir sa mort

Qu’est-ce que ça signifie “réussir sa mort” et comment y parvenir ? Réussir sa mort c’est ne pas avoir une peur panique, c’est mourir dans l’acceptation et la douceur mais pas seulement, c’est mourir dans la pleine Conscience de la beauté, de la promesse contenus dans cet instant. Cet état de Conscience ne se décrète pas.

– –

Pourquoi être dans cet état de Conscience à ce moment ? Oh, pas pour faire plaisir à Dieu, pas par obéissance, pas pour se montrer sage, comme on demande à un enfant de l’être, mais pour être dans la bonne posture, la bonne position afin de bien passer de vie à trépas, d’aller par les bons “canaux”, de ne pas vous perdre dans les labyrinthes des entre-deux, de ne pas être effrayé par la Lumière divine et de s’y fondre avec joie et confiance.

Comment réussir sa mort ?

Vous avez toute votre existence, toute votre vie pour vous y entraîner. C’est le propos, la raison d’être, le but de la vraie spiritualité. Oui, il y a une vraie spiritualité et des fausses spiritualités. Une vraie spiritualité est une spiritualité qui vous apprend à bien mourir, une fausse spiritualité est une spiritualité qui vous apprend des théories; des concepts spirituels, des rituels mais qui vous laisse fort dépourvus quand la mort vient.

 –

Ne soyez pas impatient. Vivez chaque moment de votre vie comme il le mérite, avec toute l’attention, le plaisir et la reconnaissance qu’il mérite. Durant cette vie vous avez à vous habituer à ce qui vous attend au moment de la mort. Qu’est-ce qui vous attend ? Une Paix sans mesure, une Lumière blanche et une Musique douce. C’est ce qui règne dans le Royaume de votre père où vous, son enfant prodigue, vous êtes appelé à revenir. Il règne une Paix sans mesure, une Lumière blanche et une Musique douce dans le Royaume de votre Père. Comment je le sais ? J’y suis allé de mon vivant et en suis revenu.

 –

Durant votre existence vous devez apprendre, vous entraîner à ne pas avoir peur de Sa Lumière blanche, de Sa Paix, de Sa Musique et comment faire ? Vous devez connaître ces choses là de votre vivant, à la mesure qui est celle de votre âme enfermée dans votre corps, qui est la mesure de votre incarnation.

 –

C’est le propos de La Voie: vous faire connaître cette Lumière, cette Musique, cette Paix de votre vivant, comment ouvrir vos sens vers l’intérieur pour les y rencontrer et, ensuite, pour les regarder, les entendre et les ressentir. Faites ça durant votre vie et vous serez capable de réussir votre mort. Pour vous montrer ces choses, il y a la Révélation et ensuite il y a la pratique régulière.

Voilà le but que vous avez à atteindre durant votre existence, voilà sa raison d’être.