_confusion,depression,lavoie,bonheur,spiritualite

_

Le Marcheur n’a pas d’itinéraire ni l’intention d’arriver,

La voie est son chemin son chemin est sa vie

[Bhaktimàrga 2-1-21]

 

 

La Voie est une façon de vivre en pleine Conscience, libéré de la confusion. Beaucoup des problèmes de mal-être ont pour origine le mental, même si on ne s’en rend pas forcément compte et que l’on incrimine les autres ou la société en général. Bien sûr il y a des problèmes objectifs, d’ordre matériel, mais souvent le mal-être n’a pas d’origine logique. Combien de gens qui n’ont pas de soucis matériels souffrent quand même ?

 

Qu’est-ce que vivre en pleine Conscience ? Souvent nous vivons sur le plan physique, celui du corps et du monde matériel et sur un plan mental, celui des sentiments, des impressions, des idées, des rêves, des craintes et des doutes. Il y a un autre plan, celui de l’âme : la dimension spirituelle. Ce plan de l’âme est, la plupart du temps, confondu avec le plan mental, celui des sentiments, des impressions, des rêves.

  –

La dimension spirituelle n’est pas obligatoirement une dimension religieuse : la spiritualité n’est pas la religion, même s’il est possible de vivre la spiritualité au sein d’une religion. La spiritualité c’est la pleine conscience de la vie qui nous anime dans l’instant et ça ne s’improvise pas: il y a des méthodes pour faire ça. Ces méthodes, comme La Voie, sont des chemins spirituels, pas des religions.

 –

Pour avoir cette qualité de Conscience il est nécessaire de savoir faire la différence entre les fantasmes du mental et la Vérité de la vie. J’écris Vérité avec un “V” majuscule pour différencier cette Vérité avec les vérités individuelles, celles que chacun se tricote dans son coin. C’est le propos de La Voie, et de sa méthode, de vivre en maîtrisant l’activité de son mental et en sachant où et comment poser son attention pour vivre en pleine Conscience.

 –

Cette façon de vivre n’est pas nouvelle, elle est même ancienne et pourtant toujours d’actualité.