Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La spiritualité vraie n'a pas peur de la science. Il y a, dans l’univers, une force en action, une force si parfaite, une équation fondamentale si pleine d’harmonie, qu’il est impossible qu’elle n’ait pas de dessein.

 

 

Les mots en bleu sont des liens menant à des textes explicatifs.

Pour les ouvrir faites un clic droit dessus et choisissez :

''ouvrir le lien dans un nouvel onglet ''

 

 

Le blog où se trouvent les satsang est ici

 

 

 

 

 

 

Souvent on met en opposition la science et la spiritualité. Les étudiants font la dichotomie entre les sciences exactes et les sciences qui ne le sont pas, comme les sciences humaines. Il est amusant de constater que c'est dans les universités de sciences humaines que le wokisme est né et qu'il prospère. La spiritualité, est mise, par les « esprits-forts », dans le même tiroir que la religion, avec ses miracles et ses dogmes clé en main. Le croyant est prié de croire sans réfléchir, de peur qu’à l’épreuve de l’intelligence, des certitudes fragiles ne viennent à s’effondrer.

 

 

En allant sur La Voie, en pratiquant les piliers de sa sadhana*, l’expérience, le discernement viennent, c'est ce que les anciens appelaient la « connaissance ». Cette connaissance est non apprise. En sanskrit on dit : « Veda », pas l'écriture sacrée, mais la connaissance venue de la fréquentation de l'Unité. Cette expérience ne craint pas la science. La spiritualité vraie n'a pas peur de la science. Il y a, dans l’univers, une force en action, une force si parfaite, une équation fondamentale si pleine d’harmonie, qu’il est impossible qu’elle n’ait pas de dessein. Ce dessein, en grec ancien, se dit : « logos », ce qui signifie « Parole », « Verbe », « volonté », « dessein ». Sur La Voie, nous le nommons « Saint-Nom ». C'est de ce « logos » dont parle l'évangile selon Jean, au tout début, dans la genèse.

 

Sadhana : sanskrit signifiant « ce qu'il faut faire », ensemble de pratiques.

 

 

 

Pràna et aura

 

 

 

Deux sujets importants, en spiritualité, pourraient s’expliquer par une réflexion scientifique, mais en perdraient-ils, pour autant, leurs caractères spirituels ? Par exemple le pràna : « Prāna (Devanàgari) est un terme sanskrit. La signification de ce nom intègre simultanément les notions de souffle, de principe vital du souffle et de sa manifestation organique dans la respiration. Qui pense souffle vital respirant énonce le mot pràna. » (Wikipédia).

 

 

L'étymologie du mot « âme » a des racines grecques et hébraïques, qui sont « Nèphèsh » (pour l’Hébreu) et « Psukhê » (pour le Grec). Il existe une racine sanskrite plus ancienne, avec le mot « vàtah » qui a donné le mot hébreu « ruach », qui a donné le grec « pneuma », qui a donné le latin « spirare » Ces mots donnent les mots « respirer » ou « un respirant ». L’âme serait donc la substance qui respire, faisant de l’homme et de l’animal des êtres qui respirent. Il existe un texte qui parle de ça plus en détail, ici.

 

 

Vous savez que le mot « pràna », voulant dire « souffle » ou « respiration », est selon certains, l’énergie vitale universelle qui imprègne tout et que les êtres vivants absorbent par l’air qu’ils respirent. De là à en conclure que le pràna est l’oxygène contenu dans l’air il n’y a qu’un pas que ne pouvaient pas faire les anciens, à une époque où cet élément, l’oxygène, était inconnu, mais où on le devinait dans les exercices du prànàyàma.

 

 

Il est à noter que lorsque l’on inspire de l’oxygène pur, cela a comme effet de rendre euphorique. Pourquoi faire une dichotomie entre la spiritualité et les phénomènes physiques et mettre en opposition les choses de l’âme et celles du monde physique ? Tout a été crée par la même énergie contenue en toutes choses et si le pràna était l’oxygène qu’est-ce que ça lui enlèverait ? Tout est lié et la Création est l’œuvre de cette équation fondamentale, le Tao, L’Unité, L'Un ou Dieu.

 

 

Prenez le mot « esprit », son origine latine donne « spiritus » dérivé de « spirare », c’est-à-dire « souffler » ou « souffle ». Cette racine a donné également les mots « inspirer » et « expirer ». « Spiritus » est la traduction du Grec « pneuma ». Ça ne vous fait penser à rien ?

 

 

 

Prenez maintenant l’aura

 

 

 

« L’aura est un concept de l’ésotérisme et du New age. Le terme désigne un contour coloré, comme un halo de lumière, qui rayonnerait autour du corps ou de la tête d’un être vivant et qui serait la manifestation d’un champ d’énergie ou d’une force vitale. » (Wikipédia)

 

 

Les photographies, dans l’infrarouge, d’êtres vivants à sang chaud, laissent voir comme une aura. Toute activité énergétique entraîne un réchauffement qui se voit sur ces photos et chaque personne dégage un halo de chaleur lié à l’activité de cette énergie qui le fait vivre. Alors l’aura ? Spectre infrarouge de l’énergie vitale ? Cette énergie vitale est physique et spirituelle, tout est lié. Il n’y a pas dichotomie entre le spirituel et le physique, tout est une manifestation de L’Un ou du Tao, selon les croyances. La science n’est pas une ennemie de la spiritualité tant que la spiritualité ne parle pas de miracles, de Dieu à tête d’éléphant ou de singe, de multiplication des pains, de changer l'eau en vin, de se trouver en plusieurs endroits en même temps, etc.

 

 

 

 

 

e.mail de contact : lavoie.eu@gmail.com

Le blog des satsang

 

Avec un smartphone ou certaines tablettes, ce blog est moins confortable. Si vous le pouvez, visitez-le à partir d'un ordinateur.

 

Tag(s) : #spiritualité, #lavoie, #science, #pràna, #aura, #méditation, #HansYoganand
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :