Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Il est facile d’admettre que la dualité est le contraire de l’Unité. Dans le mot « dualité » est contenu le mot « deux ». La dualité commence à partir de deux. Dans le mot « Unité » il y a contenu le mot « un ».

texte de sri hans Yoganand ji sur la spiritualité, La Voie et la dualité.
Une mise au point simple et synthétique à propos de la dualité

 

Les mots en bleu sont des liens menant à des textes explicatifs.

Pour les ouvrir faites un clic droit dessus et choisissez :

''ouvrir le lien dans un nouvel onglet ''

 

 

Le blog où se trouvent les satsang est ici

 

 

 


 

 

 

 

 

Il y a des mots souvent utilisés par ceux qui s’intéressent à la spiritualité, surtout d’origine orientale, qu’il n’est pas inutile d’expliciter. Parmi eux il en est deux : Unité et dualité qui seront les héros d’aujourd’hui. Il est facile d’admettre que la dualité est le contraire de l’Unité. Dans le mot « dualité » est contenu le mot « deux ». La dualité commence à partir de deux. Dans le mot « Unité » il y a contenu le mot « un ». « Dieu ou L’Un est l’Unité. En lui tout est contenu, il est l’origine et la finalité de tout. Il n’y a que Lui en toutes les formes. » (Sri Hans yoganand ji)


 

« Le Tout, l'Unité est un vide inépuisable, l'essence de tous les êtres vivants. Éternellement, l'Unité, ramène tout à elle. Le Tout n'a pas eu de commencement et n'aura pas de fin. » (Lao-Tseu, Tao-Te-King  1:4) L’Unité ou Tao est aussi appelée Royaume, sur La Voie et le Royaume dont il est question, Jésus en a parlé. « Si vous dites : voici, le Royaume est dans le ciel, alors les oiseaux du ciel vous précéderont ; si vous dites qu’il est dans la mer, alors les poissons vous précéderont. Mais le Royaume est à l’intérieur de vous et il est à l’extérieur de vous. » (Évangile de Jésus 22:5) Le Royaume est le Tout, L’Unité, L’Un ou Dieu (pour ceux qui ne sont pas effrayés par ce mot). Il est en tout, tout vient de Lui. Le monde qui est le nôtre, la planète Terre, est la Création de Dieu et fait partie du Tout, de L’Unité.


 

« Le Tout fit le un, le un engendra le deux, qui donna naissance au trois et le trois aux êtres vivants. Tous cherchent le mouvement, oubliant l'harmonie du souffle. L'Unité semble sans valeur ni mérites, elle a pourtant tout créé. L'Homme déteste ce qui est humble, sans valeur ni mérites, mais les rois se disent ainsi, sachant que celui qui se rabaisse s'élève et que celui qui veut s'élever se rabaisse. Quand certains enseignent à devenir fort, j'enseigne la force de la faiblesse. Les Hommes violents n'ont pas une mort douce. Je parle à ceux qui ont des oreilles pour entendre, appelant à La Voie. » (Lao-Tseu, Tao-Te-King 2:42)


 

« Le regard de l'initié, pratiquant la vraie voie, voit le Tout en toutes choses, tandis que l'Homme ignorant, aveuglé par l'illusion, ne voit que des formes variées. L'Être-Suprême est dans le multiple et la multitude est en l'être-suprême, comme des gouttes de pluie dans le ciel. » (Bhaktimàrga 1-1-5) Ce tout, cet espace infini dans toutes les dimensions, qui n’a jamais eu de début et n’aura jamais de fin, c'est Lui le Tout, le Tao, l’Unité… Et le Royaume peut être « deviné », ressenti par ceux dont l’âme est « à-fleur-de-peau ». La plupart de vous a déjà ressenti ce « feeling » qui remonte à la surface de la conscience à des moments particuliers, comme quand on aime, quand on regarde un coucher de soleil ou une personne aimée qui dort, ou encore quand on s’est dévoué pour le bien être d’êtres chers et que l’on constate qu’ils sont biens.


 

Nous, les âmes-incarnées, les êtres-humains, sommes faits de plusieurs « couches » et toutes ces « couches » ont leur importance durant le temps où nous sommes incarnés, que ce soit le corps physique, le mental, l’intelligence et l’âme. Chacune de ces « couches » travaille à son niveau, mais aucun niveau n’est étranger à l’Unité : la pierre, la chair, le vent, l’âme, la Lumière, l’énergie noire, les sons tout est de L’un, tout en fait partie. Certains sens voient, entendent certaines choses, d’autres sens perçoivent d’autres choses de Lui. Si tout est de Lui, venu de Lui et contenu en Lui, si tout est Unité qu’est-ce que la dualité ?

 


 

Un cadeau à deux faces


 


La dualité est un cadeau de Dieu pour le bien des âmes… son jeu. Tant qu’une âme reste dans l’Unité elle n’existe pas. L’océan est-il fait d’une infinité de gouttes d’eau ? Non… il est fait d’eau. Pour que de l’eau devienne une goutte, il lui faut sortir de l’Unité et qu’elle devienne forme. Pour que de Lui naisse une conscience individuelle, une âme, il faut l’ego : il faut qu’une part de Lui soit unie à l’ego. L’ego est ce qui permet de dire « je », d’avoir conscience de soi-même, mais l’ego ne se peut pas sans le corps. Il faut un corps fait de sang et de chair, d’un cerveau et d’une pensée pour susciter l’ego. L’incarnation, l’individualisation permet deux choses : la conscience et le libre-arbitre.


 

La dualité, c'est quand l’âme est différente de Dieu. La dualité, c'est aussi quand le méditant et l’objet de sa méditation sont distincts. Comme toute chose a son pendant ou contraire, comme chaque médaille a son revers, la prise de conscience par l’incarnation, par la prise d’ego a son pendant, son complémentaire : la confusion, la souffrance. « Drastà drsi-màtrah suddho'pi pratyayànupasyah. Le vrai soi, bien que pur, voit les choses du monde à travers les impressions du mental. » (Yogasûtra, livre 2:20)


 

« Tasya hetur avidyà. La cause de cette expérience de la dualité est l'ignorance. » (Yogasûtra, 2:24) La dualité est la condition obligée pour connaître L’Unité en toute conscience. Autrement dit pour que l’être-vivant puisse connaître le parfait bonheur de la pleine conscience, l’Unité, il doit passer par la dualité. Maintenant il y a plusieurs degrés de dualité qui peuvent aller jusqu’à la souffrance la plus grande. Les informations quotidiennes sont pleines du récit de cette souffrance : l’injustice, le mépris, la cruauté, la guerre, le meurtre, l’empoisonnement du monde, etc.


 

Le propos de La Voie est de vous faire recouvrer la conscience de l’Unité. Le moyen est une pratique quotidienne. Le texte d’introduction du blog parle un peu de cette pratique et si vous vous demandez pourquoi je n’entre pas dans les détails, pourquoi je fais durer le suspense à propos des moyens pratiques de la… Pratique, c’est parce que ces moyens sont révélés après une période de préparation indispensable à un démarrage réussi. Il ne suffit pas d’adresser une demande par mail et de recevoir un lien. Si La Voie est vraiment capable de faire pour vous ce qu’elle vous propose de faire, vous conviendrez que ce n’est pas rien ! Si ce n’est pas rien ne vous étonnez pas que ça demande un peu de motivation. La simple curiosité intellectuelle, par ailleurs légitime, ne peut pas être satisfaite. Le minimum requis est d’avoir besoin de La Voie.

 

 

 

 

 

 

e.mail de contact : lavoie.eu@gmail.com

Le blog des satsang


 

Tag(s) : #unité, #dualité, #spiritualité, #lavoie, #méditation, #bonheur, #yoga
Partager cet article
Repost1
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :