Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Texte de spiritualité qui parle de l'étymologie du mot humilité apparenté au mot terre et Homme.
L'humilité n'est pas la modestie. L'étude étymologique du mot nous apprend beaucoup

 

 

Les mots en bleu sont des liens menant à des textes explicatifs.

Pour les ouvrir faites un clic droit dessus et choisissez :

''ouvrir le lien dans un nouvel onglet ''

 

Le blog où se trouvent les satsang est ici

 

 

 

 

 

 

 

 


 

L’accès à La Voie est ouvert à tous, personne n’empêche qui que ce soit d’entrer, mais une vertu est utile pour toute spiritualité authentique, cette vertu, c'est l’humilité. Dans notre société, où l’individu est mis sur un piédestal, et où chacun revendique ses droits, en oubliant parfois ses devoirs, l’humilité est devenue rare et souvent confondue avec la modestie, la naïveté et la faiblesse.

 

 –

L’humilité n’est pas l’humiliation, elle est la vertu de celui qui se voit de façon objective, sans les déformations suscitées par l’orgueil, la vanité, l’égocentrisme, le narcissisme, le dégoût de soi et les concepts. L’humilité n’est pas dépourvue d’amour-propre ni de fierté. Le manque d’humilité est le principal obstacle en spiritualité.

 

 –

Un maître est un enseignant, pas un chef. L’être humain accepte de recevoir les enseignements d’un boulanger, pour faire du pain, d’un Karatéka, pour faire du karaté, d’un moniteur d’auto-école, pour apprendre à conduire, mais il refuse souvent de recevoir l’enseignement d’un guide spirituel pour la spiritualité.

 

Un regard élevé


 

Imaginez quelqu’un perdu au milieu d’un labyrinthe et qui erre depuis des années. Un autre, qui en est sorti et qui l’observe depuis une hauteur, lui dit qu’il peut lui montrer le chemin, l’invitant ainsi à le rejoindre. Celui qui est entre les hauts murs du labyrinthe refuse cette aide en ces termes : « Non, je n’ai pas besoin d’aide, qui es-tu, toi qui veux m’aider ? Tu te crois supérieur à moi ? Je m’en sortirai seul ».

 

 –

Qui est le maître de l’orgueil ? N’obéissez-vous pas à « quelqu’un », lorsque vous obéissez à l’orgueil ? Pour apprendre quelque chose, il faut reconnaître que l’on ne sait pas et cette reconnaissance demande de l’objectivité sur sa situation, c’est-à- dire de l’humilité. Accepter d’être guidé est le début de la vie spirituelle.

 

 –

La Révélation est comme une graine. Pour que cette graine germe, grandisse et donne les fruits que l’on espère, il faut que la terre ait été préparée. Les mots terre, humilité et Homme ont tous la même racine latine : « humus » et ce mot latin a une racine indo-européenne, « ghyom », qui signifie « terre ». Dans la genèse, Dieu ne donna-t-il pas la vie à de la terre pour créer Adam ? L’humilité est le terreau qui permet à la graine de la connaissance de pousser en l’Homme. Sans humilité la graine ne germera pas. L’humilité est la terre où semer la graine de la connaissance (non-apprise).

 

 –

Comme vous le voyez l’étymologie vient à notre secours quand il est besoin d’éclaircir certains mots dévoyés par l’ignorance et la vanité. À l’ère de l’individualisme, du règne du moi du « à-chacun-sa-vérité », beaucoup donnent aux mots le sens qu’ils veulent en fonction de leurs concepts. L’étymologie remet tout à sa place et révèle des vérités objectives. Que les mots « terre », « Homme » et « humilité » aient la même racine veut dire quelque chose.

 

 

 

 

 

 

e.mail de contact : lavoie.eu@gmail.com

le blog des satsang

 

Tag(s) : #humilité, #spiritualité, #Homme, #lavoie, #méditation, #bonheur, #vérité
Partager cet article
Repost1
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :